stationequipeabonnementboutiquepubContact

GL & SSA N°84-175 - Novembre/Décembre 2018 GL & SSA N°84-175 - Novembre/Décembre 2018 Reportage Planet Wash à Mont-Saint-Aignan (Rouen) 14 15 Un tunnel d'exception Situé près d'un grand centre commercial en banlieue de Rouen, le tunnel de lavage de Planet Wash attire les clients qui repartent satisfaits du résultat obtenu, et ce, grâce au matériel WashTec. Aménagé à côté d'une station-service, le site du tunnel de lavage WashTec de Planet Wash a pignon sur rue à Mont-Saint- Aignan, au centre commercial Carrefour La Vatine. Jean-Pierre Biderre, gérant de Planet Wash (13 sites implantés en Normandie, Bretagne et la région Centre), nous accueille sur ce qui est un ancien tunnel de lavage complètement remodelé en 2018, avec rénovation du tunnel en exploitation depuis 2004. Le passage à l'enseigne Planet Wash a eu lieu en 2010. C'est désormais un site bien signalé. Cela se voit dès notre arrivée : au volant de leur voiture, les clients Planet Wash se dirigent vers une entrée spécifique indiquée par un totem et une délimitation en hauteur du véhicule. Première étape : le client se dirige avec sa voiture à la borne de paiement pour sélectionner son lavage. Ici, tout est clair : type de lavages, tarifs... Sur ce parcours, Planet Wash en a profité pour afficher des messages afin de fidéliser ses clients. Bien vu. A la borne, le paiement se fait par carte bleue sans contact, Smartphone, badges Planet Wash avec remises progressives... Il y a 4 choix de programmes, avec options facultatives. A quelques mètres, avant d'arriver au tunnel proprement dit, le conducteur immobilise son véhicule pour le passage dans un premier nettoyage de roues, constitué de jets puissants. « Ceci permet de gagner du temps sur d'autres aspects de la carrosserie, explique Jean-Pierre Biderre, l'un de mes techniciens (au nombre de 3) peut ensuite accueillir comme il se doit le client et lui expliquer les différentes étapes du lavage. » S'en suivent plusieurs passages à la haute pression pour enlever les saletés qui ont séché, comme de la boue ou des fientes. Le client reste dans sa voiture car il va lui-même la conduire vers le dispositif d'avancement au sol, opération vérifiée par le technicien. Celui-ci va ensuite contrôler le type de lavage sélectionné auparavant, le prix étant confirmé au client sur le bandeau led défilant du tunnel. Le site dispose par ailleurs de réservoirs de récupération d'eau (avec système de filtrage). Cela permet de recycler dans le système environ 75 % des eaux issues du lavage, qui traitées sont donc réutilisées. Aussitôt dans le tunnel, le véhicule est balayé par de nombreux jets d'eau, complétés par le magnifique Foam Sensation de WashTec, éclairé par des led de couleur... Foam Sensation recouvre le véhicule d'un épais rideau de mousse. Spectacle garanti, d'une redoutable efficacité, puisqu'il est un élément essentiel au pré-lavage... Le choix de Planet Wash s'est porté sur une technologie de type linéaire : grâce à elle, les résultats de lavage sont nettement meilleurs là où cela est nécessaire comme sur l'avant et l'arrière du véhicule. Les brosses suivent entièrement le contour de la voiture et l'accompagnent dans son avancée. Le contact des brosses sur le véhicule dure plus longtemps, pour une efficacité optimisée sur l'avant et l'arrière. « C'est un tunnel qui permet d'effectuer plusieurs lavages l'un à la suite de l'autre, analyse Jean-Pierre Biderre, ce qui prend environ 5 minutes. On peut ainsi y aligner 45 voitures par heure en période de pointe. » Lors du process de lavage, l'automobiliste peut vaquer à différentes occupations puisque le véhicule continue d'avancer seul. La première rangée de brosses avance avec l'avant du véhicule puis se bloque pour nettoyer ailes et portières... La deuxième rangée fait de même, de l'avant puis vers l'arrière. La brosse horizontale (dite brosse de toit) a opéré au niveau du capot, du pavillon et du coffre (ou hayon). « Avec 5 brosses travaillant dans un ordre bien précis et épousant les contours de la carrosserie, on ne peut qu'obtenir un résultat qui réponde à la perfection recherchée. En comparaison, un portique WashTec peut faire le même travail, mais avec un tunnel, on va pouvoir effectuer un lavage avec plusieurs véhicules, c'est la grande différence », précise Fabrice Collet, directeur Grands Comptes et Marketing France. Durant cette étape de lavage, Planet Wash a programmé différents types de shampoing sans oublier le polish pour la brillance... Ultime étape, le séchage. Le tunnel est composé à cet endroit de 6 turbines de séchage : 4 intégrées dans deux sécheurs horizontaux à suivi de contours (4 x 3 kW), et 2 tuyères latérales avec 2 turbines de 7,5 kW. La première suit le contour du véhicule, tout en pivotant pour éliminer un maximum de gouttelettes, tandis que la deuxième va agir dans les ultimes recoins où l'eau n'a pas été évacuée... Derrière, le process recommence avec le véhicule suivant. A la sortie, un panneau lumineux indique la fin du lavage, le dispositif d'avancement « libère » le véhicule qui doit ensuite avancer vers la sortie, le conducteur ayant embrayé la première. Mais ce n'est pas tout, Planet Wash a aménagé plusieurs emplacements pour aspirer tapis et intérieurs (produits Heurtaux), ainsi que des lave-tapis. Le client ne peut qu'être satisfait de ce tunnel de lavage (ils sont peu nombreux en France comparativement à l'Allemagne). L'avantage, c'est bien sûr la possibilité de laver plusieurs véhicules à la fois, tout en obtenant un résultat très satisfaisant... Planet Wash a su, grâce au matériel WashTec, faire d'un ancien site une installation moderne, accueillante et bénéfique à la fois pour le gérant et ses clients. François GILBERT Jean-Pierre Biderre, gérant de Planet Wash. Photo à gauche : les conducteurs doivent emprunter cette voie pour accéder au tunnel de lavage. Ci-dessus : un premier pré-lavage des jantes. Photos Gilbert Ci-contre : les choix de lavage et la borne de paiement... Devant le tunnel (ci-dessus), un technicien s'assure que les grosses saletés sont retirées sur la carrosserie avant le top départ du processus de lavage. Planet Wash, en bref Planet Wash a développé un concept de centres de lavage multiservices et écologiques. La mise en ?uvre du concept remonte à 2010. Ils s'agit de stations écologiques : il y a 12 sites en libre-service, avec des portiques de lavage, pistes haute pression, périphériques dédiés au nettoyage intérieur des véhicules, et 1 tunnel de lavage. Développement de la Franchise depuis 2015. Objectif : 20 sites en exploitation en 2020, croissance 3 à 4 sites par an. Dernier-né : Colombelles sur l'agglomération Caennaise. Double série horizontale et verticale de rouleaux qui travaillent en prenant en compte les contours du véhicule, au plus près... Le process recommence avec la voiture suivante. Le Foam Sensation de WashTec recouvre la carrosserie d'un épais rideau de mousse. Spectacle garanti ! Le séchage est assuré par ces puissantes turbines activées jusqu'à la fin du cycle de lavage. Photos Gilbert Planet Wash dispose également de plusieurs endroits pour nettoyer l'intérieur, et ce avec un équipement de pointe.