stationequipeabonnementboutiquepubContact

GL&SSA N°100 - Juillet/Août 2021 entrevue Parole d'expert L'importance du « retour d'expérience » Kärcher a décidé d'adopter une nouvelle stratégie qui consiste à implanter une ou plusieurs stations pilote en France afin de déterminer la réaction de sa clientèle, que ce soit les gérants et les utilisateurs... Echange avec Jean-Marc Lasserre, directeur ventes, département professionnel, Kärcher France. Le nouveau site de lavage « CleanPark » de Kärcher France à Lisses (91), d'une superficie de 1 727 m2, a ouvert au printemps et il vient d'être inauguré (voir p20 à 22 de ce numéro). C'est une première en France. Guide Lavage & Stations-Service Actualités - Quel est le but d'un tel centre de lavage pour Kärcher France ? Jean-Marc Lasserre - Nous le voyons comme une vitrine, une station pilote où l'on peut réaliser des tests grandeur nature. Elle permettra de déterminer le taux de satisfaction des utilisateurs et en même temps, permettre à nos gérants et futurs clients de centres de lavage de leur proposer divers matériels, du portique au HP, aspirateurs individuels ou avec centrale, brosses tapis... GL&SSA - C'est la première installation de ce type, est-ce qu'il y en aura d'autres ? Jean-Marc Lasserre - Nous n'avons pas encore pris de décision, car tout est une question de lieu et d'emplacement ! L'avantage du centre Clean Park de Lisses, c'est qu'il est tout proche du siège de Kärcher France à Bonneuil-sur-Marne (94). Le terrain était disponible, et on a pu faire les choses rapidement. Nous projetons 6 de ces stations pilote autogérées en France, avec une installation de type matériels récents, dans la gamme premium. GL&SSA - Allez vous modifier votre politique commerciale avec ces centres Clean Park ? Jean-Marc Lasserre - Pas du tout. Nous avons 250 sites détenus par des investisseurs ou des clients privés. Nous continuerons de leur proposer notre matériel toujours avec des adaptations : les sites privés, cependant, porteront le nom « Powered by Kärcher » pour rappeler que c'est notre matériel qui est utilisé, on aura des stations en « cobranding ». TSG, pour sa part, poursuivra l'implantation de centre de lavage Kärcher en station-service ce qui comprend les GMS (voir GL&SSA 99), tandis que Kärcher France s'occupe de tout ce qui n'est pas lié au carburant. GL&SSA - Quel est votre objectif en termes de part de marché en France ? Jean-Marc Lasserre - Kärcher France est actuellement n°4 du marché et vise à devenir le n°2 du marché du lavage en 2025. GL&SSA - Aux clients qui ne souhaitent que certains matériels Kärcher, que répondez-vous ? Jean-Marc Lasserre - Comme je le disais, nous nous adaptons. Si un client veut par exemple un portique avec moins de fonctions, notre CWB 3 Klean!Star iQ peut en être équipé ainsi si le client le souhaite, ce n'est pas un problème. Il est configurable, ce que vous voyez à Lisses, c'est une station suréquipée... Mais comme les matériels sont modifiés ou changent tous les cinq ans environ, nous aurons forcément des nouveautés, notre station pilote de Lisses est également là pour leur démontrer notre savoir-faire. Propos recueillis par FG KÄRCHER FRANCE, EN BREF La société familiale Kärcher, dont la maison-mère est située à Winneden (Allemagne), commercialise ses produits dans plus de 72 pays. L'entreprise compte 13 500 collaborateurs (dont 500 en France). L'innovation est au cœur du succès de la société qui détient plus de 1 700 brevets dont 640 actifs en 2020. Au total, 3 000 produits sont destinés aux professionnels et au grand public. Lors de l'édition 2019 du salon Equip'Auto à Paris, Kärcher a remporté le Grand Prix pour son CWB 3 Klean !Star iQ, un portique intelligent qui s'adapte à toutes les formes de carrosserie pour offrir un résultat optimal de lavage. L'impact environnemental est une priorité du groupe. 1 000 ingénieurs développent des solutions de nettoyage toujours plus performantes, des produits et des procédés de fabrication avec moins de composants dans la conception des machines, et des détergents biodégradables à plus de 90 %. Kärcher possède également en son sein une division destinée au matériel de décontamination. Dans le domaine du nettoyage des voiries (la société arrive sur le marché des équipements municipaux en 1996), Kärcher a racheté les sociétés Belos et Max Holder (l'un étant spécialiste de porte-outils, l'autre de machines destinées à l'entretien des espaces verts et au déneigement des routes). Sur le plan de la digitalisation, elle a également racheté ZOI et Service Partner One, 2 starts up. La société Kärcher est convaincue qu'il faut proposer une gamme de services qui va de la prise en main de la machine à partir du téléphone à la réservation et au suivi de la réparation. Crédits photos : Gilbert