Par ici les portiques, tunnels et équipements de lavage..." />
  stationequipeabonnementboutiquepubContact

GL&SSA N°102 - Novembre/Décembre 2021 reportage Christ Car Wash Days Par ici les portiques, tunnels et équipements de lavage... L'usine Christ a ouvert ses portes à l'occasion des Christ Car Wash Days pour nous permettre de découvrir les nouveaux portiques Cadis, Alpha et Vega. Des machines des plus innovantes qui nous en ont mis plein la vue, le showroom également... C'est à Benningen, à l'Ouest de Munich et au Sud d'Ulm, que se trouve la principale usine de Christ Wash Systems... Celle-ci vient d'être agrandie et réorganisée pour être plus efficace et répondre aux attentes des clients. L'accueil de notre groupe (clients français et commerciaux Christ), a été assuré par Alexander Christ, haut responsable de la société et membre du conseil d'administration, ainsi que par Patrick Koenig, directeur commercial Christ France. La journée commence avec un rappel de l'histoire de la société familiale démarrée par Anton Christ, en 1879, à Memmingen. A l'origine, dans son atelier, Anton qui est forgeron de métier, y construit des tamis pour céréales et des objets divers en métal. Le métier du lavage viendra beaucoup plus tard. A partir des fondations et de l'expérience de la famille en métallurgie, Franz Christ construit dans les années 60 la première station de lavage de voiture à côté de l'entreprise située au Dickenreiser Weg à Memmingen. Il s'ensuit une production de pièces individuelles qui est à la base de la société d'aujourd'hui. Trois ans plus tard, le premier tunnel de lavage voit le jour... La raison sociale change par la suite, la société devient Otto Christ AG. Alexander Christ rappelle également aux invités que les portraits d'Otto, Walter et Frantz, accrochés dans une partie de la salle, ont une signification toute particulière, car ce sont eux, qui à la suite d'une visite aux Etats-Unis, ont véritablement lancé la marque de car wash en Allemagne. En effet, des documents attestent des multitudes inventions dont l'Autojet en 1975, la Cristal Top, la C130... Le portique est devenu, avec le temps, la spécialité de Christ, mais pas seulement, comme nous allons le voir dans le showroom. Objectif : des résultats exceptionnels Lors des Car Wash Days, les clients ont pu découvrir la nouvelle génération de portiques de lavage : le Cadis, qui était la vedette du dernier salon Equip Auto à Paris, mais aussi la Vega et l'Alpha. Entre ces deux derniers, il y a quelques différences, mais l'essentiel pour le fabricant est de proposer une machine qui garantira au client final des résultats exceptionnels... Nous pénétrons enfin dans le bâtiment de l'usine transformé en showroom géant. Mais avant, quelques matériels attirent notre attention. Une petite pièce regroupe de nombreuses innovations. Patrick Koenig décrit le moteur (dit magnétique) piloté par un variateur de vitesse. « On trouvera de nombreux avantages pour ce type de moteur qui est utilisé pour nos brosses, précise le directeur commercial, techniquement parlant, ce sont des "0 réducteur mécanique", c'est-à-dire qu'il n'y a pas de "motoréducteur" l'idée étant plus de fiabilité donc moins de pannes ». Le moteur peut être ensuite relié à une brosse capable d'épouser les formes de la carrosserie tout en assurant des rotations à une vitesse qui s'ajuste en fonction des étapes. A ses côtés, il pointe une étagère vitrée : « Voici des produits et des équipements réalisés par nos clients, je vous avais dit tout à l'heure que chez Christ nous écoutions nos clients, et bien, ici, à l'usine, on expose des inventions dont on va s'inspirer pour améliorer nos portiques et d'autres équipements ». Des équipements à découvrir Le showroom, aux allures d'un stand de salon, est vaste et abrite des composants du tunnel Christ (voir GL&SSA 101), une station HP, avec une grande partie des équipements que l'on va retrouver dans le local technique, des aspirateurs, lave-tapis, des bornes monétiques... Le portique Cadis, qui est devenu l'un des grands "best-sellers" de la marque en France, tourne sur un podium afin, que l'on puisse en quelques minutes, admirer son concept à 3 brosses assurant aussi, prélavage et lavage, séchage et programmes destinés aux concessionnaires et loueurs notamment... Le Cadis est apprécié non seulement pour son aspect compact et ramassé mais surtout pour un résultat de lavage tout à fait au-dessus des portiques "grande série" chez Christ, et par les gérants qui ont des petits budgets. Le constructeur nous réserve bien d'autres surprises à venir... L'Alpha, en vedette Les visiteurs sont venus pour le voir et ils n'ont pas été déçus. Au moment où Alexander Christ appuie sur le bouton pour démarrer le nouveau portique, on retient son souffle... On entend simplement la machine qui se prépare au prélavage, tout en douceur... Une étape cruciale, car c'est à cet instant précis que la chimie va jouer un rôle essentiel : éliminer les saletés et les résidus avant le passage des buses. La chimie, dit-on chez Christ, est l'une des trois grandes phases de prélavage/lavage via les buses et les brosses. Le portique, totalement différent de la gamme précédente (mais toujours au catalogue), a été dessiné par un cabinet de design extérieur, ce qui est une première chez Christ. C'est une véritable réussite côté visuel, et on aime à souligner chez le manufacturier « qu'il faut offrir au client du spectacle ». Le portique adopte en effet des bandes lumineuses élégantes et visibles immédiatement par le client. Il a été conçu avec deux montants intégrant des éclairages longitudinaux se poursuivant sur la large partie supérieure et sur laquelle un message de bienvenue défile. Les parties latérales adoptent un "L" à l'envers et derrière celles-ci a été aménagée toute la technologie innovante garantissant un lavage premium unique. On aperçoit à peine les brosses prêtes cependant à entrer en action. Prise en compte de la taille des jantes Passée l'étape du prélavage, les buses opèrent tout comme le lavage des roues - Christ ayant adopté un système baptisé Wheel master -. Le lavage des roues et des jantes est une étape obligée dans la conception d'un portique, mais pour un résultat "plus que parfait", Christ adopte le lavage des roues intelligent : « Notre réponse à la variété sans cesse croissante de tailles de jantes et de roues s'appelle "Wheel Master 2.0", un système de lavage des roues intelligent qui détecte la position et le diamètre des roues à l'aide d'un capteur et sélectionne automatiquement le programme de lavage des roues adapté » explique Patrick Koenig. Parmi ses points forts, le nouveau mécanisme utilise la technique 4D avec 3 axes de travail et de déplacement. Il peut aussi être doté, en option, du dispositif d'aspersion de mousse pour les jantes et de la haute pression pour roues avec 2 ou 4 buses rotatives. Le prolongement du système de lavage est également possible en option. Cette étape importante garantit un résultat des plus satisfaisants, particulièrement sur les jantes alu qui existent désormais avec divers dessins. Sans oublier que le portique Alpha est doté du "Foam Splash", qui est ni plus ni moins un rideau de mousse pouvant prendre diverses couleurs selon l'éclairage choisi. L'application de la mousse se fait rapidement sur toute la largeur du véhicule, et est éclairée par l'arrière à l'aide d'un orgue lumineux à Led. Un égouttoir empêche les coulures et permet un résultat de séchage brillant. A noter également parmi les points forts, l'application de la mousse qui se fait sur toute la largeur du véhicule et le "Foam Splash" qui résiste au vent. Les multiples buses intégrées au châssis et certaines situées en partie supérieure du châssis, sont rotatives et puissantes ; l'objectif ici est non seulement de rincer mais aussi de chasser tous résidus, un travail particulièrement réussi avec l'Alpha sur les bas de caisse. Le gérant appréciera, car le bas des voitures comme les hayons et les parties de la carrosserie arrière au-dessus des plaques d'immatriculation, sont parmi les endroits les plus difficiles à nettoyer totalement. Carrosserie étincelante L'ultime étape vient lorsque la carrosserie, entièrement recouverte de polish et de cire spéciale ainsi que de gouttelettes d'eau qui semblent surfer sur la peinture, devient étincelante au passage du séchage. Peu bruyante, avec une projection d'eau limitée, nous avons apprécié la rapidité d'exécution ce qui nous fait dire que malgré le programme complet qui a été nécessaire pour cette démonstration, le portique Alpha est d'une grande précision. Le Vega, qui était positionné à ses côtés, qui ne comporte pas de bande lumineuse en partie supérieure, étonne également par ses séquences de lavage dont on ne se lasse pas... Non seulement le lavage répond à des programmes précis, que le gérant peut programmer selon une liste établie par le manufacturier, mais « il va inciter le client utilisateur à revenir » analyse Patrick Koenig. Les machines, si sophistiquées soient-elles, ont également pour but d'offrir aux gérants utilisateurs de la marque, présents et futurs, une rentabilité importante. Et qui dit rentabilité, dit amortissement rapide. FRANÇOIS GILBERT Crédits photos : Gilbert